adirc test

Software Intelligence

 

SOFTWARE INTELLIGENCE

La mesure de la qualité et de la taille fonctionnelle des applications est une pratique bien connue mais en évolution rapide avec une forte tendance à la standardisation. Fondée en 2009, le CISQ (Consortium for Information and Software Quality) est le « think tank leader » sur les initiatives de standardisation par rapport aux bonnes pratiques du marché.

Ces spécifications et standards permettent aux entreprises d’avoir une garantie sur la valeur objective des données qualimétriques, et un écosystème de solutions disponibles sur le marché. Toutefois, les solutions ne se valent pas toutes :  le CISQ souligne la nécessité de mesurer les facteurs de qualité certes au niveau unitaire des composants applicatifs mais surtout au niveau système.

En effet, avec l’avènement des nouvelles architectures à base de microservices ou de serverless, la qualité du logiciel se mesure, plus que jamais, dans la qualité d’assemblage des composants. Il faut impérativement tenir compte de cette dimension pour limiter les failles de sécurité majeures (injections, cross-site scripting, misconfiguration) qui sont toujours des défauts de niveau système.



Sylvain CAILLIAU (Directeur technique chez CAST) présentera des exemples de cas d'usages et des retours d'expérience liés à l'adoption de la mise sous contrôle des développements modernes.

Un retour d'expérience vous sera ensuite présenté par Philippe MAUXION, pilote de version chez Malakoff Humanis.

Pas de description disponible
Il reste des places